C’est en Géorgie que sont attestées les plus anciennes traces de viticulture, datant de 8000 ans : des vestiges de jarres en terres cuites, « quevri » ou « kvevri » en géorgien. Mais c’est seulement au début du 21ème siècle après la guerre avec la Russie et l’embargo russe de 2006 que les vins géorgiens vont se faire connaître un peu partout dans le monde.

Le vin, élément essentiel de la culture géorgienne

Le vin fait partie de la culture géorgienne et du patrimoine de ce pays. Il est, un peu comme en France, présent sur toutes les tables pour accompagner les repas et dans les campagnes, chacun cultive sa vigne pour produire son propre vin. En Géorgie, il est également intimement lié à l’héritage religieux et au patrimoine festif où dans les banquets, un intendant appelé « tamada » préside au repas et rythme les plats avec de nombreux « toasts » et célébrations diverses.

La Géorgie nous donné le vin et son nom également : « vin » vient du géorgien « gvino ».

Lorsque l’on associe rugby et vin, on pense au sud-ouest de la France, aux vins ancestraux de Gaillac, de Cahors, de Madiran et de Bordeaux bien sûr, mais le vin fait partie des traditions et de la culture gastronomique des géorgiens depuis des milliers d’années tandis que le rugby est devenu sport national il y a plus de 60 ans, importé cette fois de France.

Le terroir du vignoble géorgien

La Géorgie bénéficie de conditions climatiques réellement très favorables à la culture de la vigne, avec des périodes estivales chaudes et sèches et des hivers assez doux. La géographie et la géologie ne le sont pas moins : plateaux et massifs montagneux se succèdent, offrant des sols propices, de nombreuses sources d’eau naturelle et une nature sauvage.

La diversité des terroirs est également très grande de l’Ouest, sur les bords de la Mer Noire, aux régions du Centre et aux massifs montagneux du Caucase à l’Est :

  • Kakheti, à l’est du pays, est la région viticole la plus importante et s’étend tout autour de Tbilissi, la capitale. Elle est connue pour ses riches vins rouges issus du cépage Saperavi et ses vins ambrés ou oranges très structurés.
  • Kartli est une autre grande région viticole du centre du pays, où les vignobles sont situés sur des plateaux élevés, entre 400 et 700 mètres d’altitude. Les vins blancs aromatiques issus des cépages Mtsvane y sont réputés.
  • Imereti est une région sauvage et montagneuse, située à l’ouest de Tbilissi, reconnue pour ses vins blancs à la fois opulents et frais et ses vins oranges aux arômes délicats.
  • Guria est la région qui borde la Mer Noire, célèbre pour être l’antique Colchide où dans la mythologie grecque, Jason et les Argonautes vinrent s’emparer de la Toison d’or. C’est peut-être la plus ancienne région viticole au monde qui donne de beaux vins rosés et rouges issus du cépage Chkhaveri.

Le vignoble géorgien s’étend aujourd’hui sur 45000 hectares et produit environ 150 millions de litres de vin.

Les cépages géorgiens

Le grand potentiel du vignoble géorgien tient également à ses centaines de cépages indigènes et à son histoire très ancienne bien sûr, représentée par les vins élaborés en Qvevri.

On peut recenser plus de 500 cépages locaux en Géorgie, dont les principaux sont :

  • Le Saperavi, cépage emblématique des grands vins rouges géorgiens.
  • Le Rkatsiteli, le Mtsvane et le Krakhuna pour les vins blancs secs et les vins ambrés avec macération en Qvevri.

Le Qvevri

Le Qvevri ou Kvevri désigne une jarre en terre cuite (argile) enterrée, servant à la macération longue, 5 à 6 mois, de raisins blancs pendant plusieurs mois. Cette macération colore les vins blancs en leur donnant des teintes plus ou moins ambrées, d’où leur nom de vins oranges. Ce sont des vins complexes et aromatiques, riches et structurés.

Cette méthode de vinification date de 8000 ans et est aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. De nombreuses caves Qvevri existent en Géorgie, en particulier dans les monastères qui ont conservé cette tradition pendant des siècles et dont les vins ont l’appellation « Monastery Wines ».

Si vous avez envie d’un petit voyage en Géorgie, partez à la découverte des vins géorgiens !